LA TEINTURE VÉGÉTALE

La teinture végétale appliquée à la marqueterie de paille !
Je vous partagerai mon expérience, mes essais et résultats.

Vous connaissez certainement, la teinture végétale sur tissus. Depuis plusieurs années, je lis des articles sur ce sujet qui me captive. Par manque de temps, je ne m’étais jamais lancée dans l’expérience.

C’est avec la paille de seigle que je me lance dans l’aventure !

En créant Atelier LASTO, je souhaitais mêler plusieurs passions. Ma passion pour le bois en créant mes propres supports et meubles mais aussi ma passion pour la paille de seigle.

C’est ainsi qu’un été, je bombarde de questions un ami agriculteur. Comment fait-on pousser du seigle, quelle variété faudrait-il prendre etc.. Ni une ni deux, il se propose de me le semer, l’aventure débute. Merci Fabrice !

Après la récolte, le séchage et le façonnage des brins de paille, tout ça réalisé à la main, je peux me lancer dans la teinture végétale 🙂

LES PLANTES TINCTORIALES

Qui dit teinture végétale, dit plantes tinctoriales !

Toute la préparation de ma paille se faisant dans le Poitou, je me mets donc à la recherche des plantes locales que je vais pouvoir utiliser.

Je découvre ainsi pour ma 1ère expérience que les feuilles de ronces peuvent me servir pour le mordançage de la paille, les orties et le brou de noix pour la teinture.

Mais avant, découvrons les différentes étapes pour teindre la paille:

La 1ère étape consiste à Mordancer la paille. Pour les fibres naturelles, une opération supplémentaire est nécessaire: l’engallage.

On prépare donc un bain de tanin avec dans mon cas des feuilles de ronces. C’est parti pour 1H de cuisson ! On filtre, puis on plonge dans le bain de tanin obtenu les fibres durant 1H au moins.

Une fois l’engallage réalisé, on peut passer au mordançage qui permet de préparer les fibres à la teinture et de faciliter l’accroche des couleurs.

On prépare donc un bain de mordançage avec de l’Alun 20% , de la crème de tartre 10% et du carbonate de sodium 2% (% du poids de fibres à teinter). C’est reparti pour une heure de cuisson !

C’est donc après 2H de cuisson que nous pouvons commencer le Nuançage ou la teinture des fibres végétales.

Qui dit teinture végétale, dit plantes tinctoriales ! 1er essai avec des orties fraichement récoltées (Attention à bien vous protéger les mains mais aussi les bras) 

marqueterie de paille
Marqueterie de paille sur desserte upcyclée, fond: paille teintée avec des orties

Préparation du bain d’orties, cuisson 1H.

Le résultat obtenu est très encourageant, on obtient un joli marron !

Pour obtenir une teinte un peu plus foncée, recommencez la même opération en rajoutant au bain de teinture, du lactate de fer.

Teinture avec des extraits de Garance III (extraits achetés auprès de la société française GREEN'ING, spécialisée dans les colorants et ingrédients naturels, les extraits et actifs végétaux).

Après un engallage réalisé avec des noix de Galle, un mordançage réalisé à partir d’Alun, de crème de tartre et lactate de fer.

J’obtiens après le bain de teinture une jolie couleur orange dégradé.

Teinture avec des extraits de Campêche (extraits achetés auprès de la société française GREEN‘ING).

Après un engallage réalisé avec des noix de Galle, un mordançage réalisé à partir d’Alun, de crème de tartre et lactate de fer.

J’obtiens après le bain de teinture une jolie couleur avec des nuances métalliques et violettes.

Panier